Smartphones et environnement

Avoir des smartphones super-puissant, c’est bien. Mais le mieux est que leur impact environnemental soit réduit.

N’étant pas un expert, je vais surtout tâcher de donner à chacun des pistes de réflexion.

Je vais prendre comme base de travail les 2 smartphones les plus récents de Samsung (+ Google) et Apple :

  • Galaxy Note 7
  • iPhone 7 Plus.

L’environnement cloud

La connectivité

Aujourd’hui, tous nos appareils sont connectés au cloud. En utilisant au mieux les ressources grâce à des algorithmes ingénieux, on peut utiliser au mieux les ressources matérielles à disposition.

C’est pour cela que le WiFi AC est plus rapide que le WiFi N, que la 4G est plus rapide que la 3G… sans forcément consommer plus de ressources.

Sur cet aspect, les 2 concurrents sont au top de ce qu’il est possible de faire.

Les data-centers

Nos données, stockées dans le cloud, sont en réalités stockées sur des serveurs. (les serveurs sont des ordinateurs dédiés à certaines tâches)

Ces serveurs consomment des ressources. Aussi bien énergétiques que matérielles.

Nous allons donc uniquement considérer les services d’Apple et Google, même si Samsung ajoute sa propre couche de services cloud.

Sur cet aspect, Green Peace reconnait que l’infrastructure Apple est exemplaire, avec une énergie 100 % verte. (93 % selon Apple)

Google fait un peu moins bien dans ce classement, avec seulement 46 % d’énergie verte.

On ne sait par contre pas trop comment sont construits les serveurs des data-centers de Google et Apple.

Même si on sait qu’Apple souhaite concevoir ses propres serveurs avec ses propres puces de sorte à échapper au risque d’espionnage par la NSA. Il y a donc de bonnes chances pour que l’entreprise à la pomme profite de ses connaissances en matière de construction de matériel « assez propre » afin de construire des serveurs de meilleure qualité.

L’optimisation de l’accès aux services réseaux

Chacun des fournisseurs, dans les dernières versions de ses systèmes d’exploitation, fait en sorte de profiter au mieux des algorithmes de compression disponibles.

Fabrication

Bien que Samsung communique sur son soucis de l’environnement, la communication reste plus que vague.

De son côté, Apple fait preuve d’un peu plus de transparence.

Dans les spécifications de l’iPhone 7 (Plus), en bas de page, un chapitre détaillé présente les principaux atouts :

  • Écran rétroéclairé par LED sans mercure
  • Verre d’écran sans arsenic
  • Sans retardateurs de flamme bromés
  • Sans PVC
  • Boîtier en aluminium recyclable.

Un document très détaillé est également proposé pour chaque modèle d’appareil Apple. (l’iPhone 7 n’y est pas encore car il n’est pas sorti à ce jour)

Une page est également dédiée au choix des matériaux.

Tout est détaillé dans la section environnement du site Apple, sous différentes rubriques.

Emballage

Côté emballage, Apple utilise 99 % de sources recyclées ou renouvelables. (papier, plastiques, etc)

Samsung semble utiliser 100 % de papier recyclé, ce qui est encore mieux.

Transport

Dans ce domaine, les deux sont nuls. Mais ils sont dépendants des sociétés de transport.

Durée de vie

Un appareil Android est en général « obsolète » (plus à jour) au bout de 2 ans.

Côté Apple, on pousse à 4 ans. Même si les utilisateurs changent souvent leur matériel au bout de 1 ou 2 ans du fait des nouveautés.

La question qui se pose ici est donc plutôt la possibilité d’une seconde vie pour un utilisateur moins exigent sur l’aspect nouveauté.

Usage

Le gros atout d’Apple à l’usage est d’avoir un système d’exploitation optimisé pour son matériel. Apple maîtrise toute la chaîne : il n’y a donc aucune perte d’énergie. Tout est utilisé de manière optimale.

Samsung utilise le système offert gratuitement par Google aux constructeurs. La version Samsung est adaptée au matériel, mais cela ne suffit par forcément. C’est d’ailleurs pour cela qu’à l’usage le Galaxy Note 7 fait moins bien que l’iPhone 6S Plus (l’ainé de l’iPhone 7 Plus) avec un matériel pourtant supérieur en termes de performances.

Il y a donc clairement une perte d’énergie côté Samsung. Moins de performances = plus de consommation énergétique.

Sans parler du fait que le matériel Apple est également optimisé pour les services réseaux du constructeur. Aucune perte à ce niveau.

Recyclabilité

Apple construit son matériel en vue de le recycler. C’est le principe de l’économie circulaire. (et c’est d’ailleurs positif d’un point de vue économique, évidemment)

Rien côté Samsung.

Apple et Samsung ont tous les deux un programme permettant de recycler son smartphone.

Apple dispose d’un robot appelé Liam qui recycle les iPhone en quelques secondes.

En gros, tous les composants d’un iPhone – même les plus petits – peuvent être démontés pour que le matériel soit recyclé si possible.

Conclusion

La conclusion ne regarde que vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s