Apps pas fiables ? Pas chez Apple

Ce n’est pas nouveau, Apple a toujours visé un certain niveau de qualité.

Mais, à cause de certains apps « oubliées » ou qui passent au travers des mailles du filet lors de la validation, il arrive que la Firme à la Pomme ait mauvaise presse.

Il n’en faudra pas moins pour que l’entreprise réagisse : un grand ménage de l’App Store a en effet été annoncé. Explications…

Les causes du problème

L’App Store compte, depuis fin 2008, des centaines de millions d’apps. Autant dire, il y a forcément du déchet.

Les périodes de rush

Pendant les périodes de rush, des apps de moins bonne qualité ont pu passer.

D’autant que le processus de validation à très longtemps été exécuté « à la main », d’où un temps de validation très long.

L’Homme est bien souvent plus faillible que la machine. Et on ne peut lui en vouloir.

Les apps anciennes

Des apps de bonne qualité, non mises à jour depuis leur sortie (sous iOS 4 par exemple), ne fonctionneront plus aujourd’hui.

Très concrètement, certaines astuces étaient utilisées par les développeurs pour accéder aux informations du système ou pour modifier la présentation de certains composants. Ces astuces ne sont pas officielles et ne sont pas supportées par Apple.

Par conséquent, lors de la mise à jour de iOS, Apple ne se soucie pas du fonctionnement de ces astuces non-officielles. Le résultat est sans appel : l’application plante.

Les évidentes conséquences

Il faut garder en tête que le système iOS est majoritairement utilisé pour les apps.

Les conséquences de tout ça sont évidentes :

  • apps de mauvaise qualité ou obsolètes = risque de plantage
  • apps fréquemment utilisées = risque de plantage plus important

L’autre conséquence est que la qualité du système iOS est remise en cause du fait des apps réalisées par des éditeurs tiers.

Évidemment, la presse et la concurrence se régalent. iOS parait d’un seul coup bien moins fiable que son principal concurrent Android. Pour autant, grâce à une stratégie commerciale agressive, les smartphones sponsorisés par Google se distribuent deux fois plus que les smartphones vendus par Apple. Mais les deux leaders sont au coude à coude en termes d’utilisation.

Heureusement, ce phénomène qui aura permis de vendre quelques encarts publicitaires est bien éphémère car Apple avait anticipé les choses.

Les remèdes

Apple a déjà mis en place depuis un certain temps certaines procédures permettant de régler ces problèmes qualitatifs.

Automatisation de ce qui peut l’être

La validation technique des apps est réalisé de manière automatique depuis quelques temps maintenant.

Ce qui passe par les équipes de validation correspond à tout ce qui est un peu plus subjectifs. (droits d’auteur, contenu explicite, etc)

L’aspect sécurité, respect des accès aux API, vérification de la qualité des binaires, et autres tâches techniques passe principalement par des robots.

A priori, certains tests unitaires (sélectionner tel champs, aller dans tel menu, etc) sont également réalisés par des robots afin de détecter les plantages. A priori.

La conséquence en a été immédiate : on est passé de 7 jours de validation à 24/48h.

Nettoyage de l’App Store

A partir du 7 septembre, les anciennes apps et les apps de moins bonne qualité vont être supprimées.

Les apps qui plantent immédiatement seront supprimées de l’App Store dans l’instant. Pour les apps qui ont seulement des dysfonctionnements ou qui ne sont plus au niveau de qualité requis, les développeurs auront 30 jours pour les mettre à jour.

Autres actions programmées

Comme annoncé en juin lors de la WWDC, à partir de janvier 2017 toutes les apps devront adopter ATS (App Transport Security) de sorte à s’assurer que les connexions vers l’extérieur sont suffisamment sécurisées.

Au moment de la validation, les connexions non-sécurisées devront être justifiées par les développeurs. (Let’s Encrypt fournit des certificats SSL gratuits, Heroku héberge gratuitement le SSL depuis 2016)

Si vous utilisez du HTTP dans un réseau local, la non-sécurisation se justifie un peu. Mais il y a une exception spécifique introduite par iOS 10 pour les réseaux locaux.

Conclusion

(commentaire de l’auteur : la conclusion, ça fait bien)

Depuis 8 ans, l’App Store a bien évolué. iOS s’est (véritablement) renouvelé chaque année, avec une adoption massive des nouvelles versions. Et parfois il faut faire un peu de ménage pour garder un certain niveau de qualité (à quoi servent les centaines d’apps Lampe de Poche alors que la lampe de poche est une fonctionnalité de l’OS depuis plusieurs versions ?).

Si certains détestent la rigueur d’Apple qui lui donne une image « fermée » voire « élitiste », je peux vous assurer qu’en qualité de développeur c’est un véritable bonheur de pouvoir servir au mieux les utilisateurs.

Nous allons continuer de réaliser pour vous les meilleures apps possibles. Portez-vous bien et bonne rentrée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s