Apple, Google, Microsoft : nouveautés 2015-2016

Comme tous les ans, les principaux systèmes d’exploitations (OS) des différents éditeurs sont mis à jour. Mais cette année est un cru particulier dont nous allons faire la synthèse.

Les éditeurs seront présentés dans l’ordre alphabétique, pour ne froisser personne. 🙂

Apple

La firme californienne a présenté de nombreuses nouveautés et améliorations cette année. Enfin, surtout des améliorations. Si ce n’est watchOS, son OS pour montres connectées.

OS X 10.11 : El Capitan

Logo OS X El Capitan

Cette mise à jour apporte surtout stabilité et performances à la version actuelle, OS X 10.10 Yosemite.

Par exemple, les performances ont été améliorées avec l’introduction de Metal, l’API graphique hautes performances déjà présente dans iOS 8, qui permet tout simplement d’accélérer le rendu graphique tout  en ayant un impact bénéfique en termes d’autonomie.

Quelques éléments ont été repris sur iOS. Et d’autres ont été repris chez Microsoft et Google.

Une mise à jour bienvenue, sans être extraordinaire, disponible gratuitement sur toutes les machines compatibles Yosemite (sortis depuis 2007) à l’automne 2015.

iOS 9

Logo iOS 9

A l’instar de OS X 10.11, iOS 9 mise sur la stabilité et les performances. Avec quelques nouveauté malgré tout.

On devrait ainsi gagner en autonomie. En moyenne 1h de plus, et jusqu’à 3h supplémentaire grâce à un nouveau mode « économie d’énergie ».

Proactive est un outil utilisant la nouvelle API Search. De manière générale, il s’agit d’un équivalent à Google Now. C’est une sorte d’assistant qui va anticiper ce que vous faite afin de vous proposer des actions personnalisées selon votre mode de vie. Le tout en utilisant les données pour lesquelles vous lui aurez donné l’accès.

Transit permet d’être guidé dans les transports en commun, mais pas en France. Apple Pay permet de payer avec son smartphone en Europe, mais pas en France.

News est une nouvelle application permettant d’afficher des actualités selon les centres d’intérêts.

Notes a été améliorée, permettant de dessiner notamment.

Le multitâche a été intégré dans les iPad les plus puissants, de sorte à pouvoir ouvrir 2 applications côte à côte.

Enfin, une nouvelle application permet de migrer depuis Android vers iOS.

Cette mise à jour sera disponible pour les appareils compatibles iOS 8 (ceux sortis depuis 2011) à l’automne 2015.

watchOS 2

Logo watchOS 2

Le système d’exploitation de la montre connectée Apple Watch reçoit sa première mise à jour majeure lui permettant de disposer d’applications natives.

Quelques améliorations mineures ont également été intégrées, sans être révolutionnaires.

Cette mise à jour sera disponible à l’automne 2015 et nécessitera un iPhone récent utilisant iOS 9.

Google

Google a présenté la mise à jour de son OS mobile lors du Google I/O.

Android M

Logo Android

Parmi les nouveautés, Google Now est maintenant mieux intégré à l’OS. Plusieurs autres améliorations ergonomiques ont ainsi été mises en place.

Un nouveau thème sombre fait également son apparition, ce qui en soit n’est pas la révolution du siècle.

Le WiFi et le bluetooth sont plus précis. L’USB type-C est maintenant supporté.

L’expérience web avec Chrome a été améliorée.

Google Pay permet maintenant de payer avec son smartphone. Ceci est lié à une autre nouveauté : le support natif des capteurs d’empreinte digitale. On retrouve en gros ce que proposent Apple Pay et Touch ID.

L’autonomie a également été grandement améliorée.

Cette mise à jour sera disponible en 2015, sans plus de précisions.

Microsoft

Microsoft est sans aucun doute l’éditeur qui avait le plus de retard sur ses concurrents. Un retard qui semble bien rattrapé.

Windows 10

Logo Windows 10

Evidemment, le retard étant important, le nombre de nouveautés et améliorations semble extraordinaire. Malgré tout, on sent que Microsoft revient très fortement dans la course. Reste à savoir si toutes les promesses seront tenues.

Concernant les performances, elles ont été grandement améliorées. Cela est du à l’optimisation du système, mais également grâce à l’utilisation de DirectX 12, qui intègre une API bas niveau équivalente à Metal sur iOS et OS X. Les jeux devraient donc en être les principaux bénéficiaires.

Cependant, cet atout majeur sur les performances offre de nouvelles possibilités en termes de portabilité. Ainsi, une application Windows 10 pourra fonctionner sur téléphone, sur tablette, sur PC, sur XBox One, sur un casque HoloLens et sur matériel embarqué (Raspberry Pi 2 et autres). 6 plateformes matérielles différentes et un seul magasin d’applications, le Windows Store.

Une autre plateforme pour laquelle Windows 10 a été optimisé est le web. Le nouveau navigateur Microsoft Edge offre à ce jour les meilleures performances. Il est également compatible avec la très grande majorité des standards, incluant par exemple WebGL qui permet de jouer à des jeux 3D directement sur le web tout en profitant des meilleures performances. Afin d’assurer la compatibilité avec les anciens sites, Internet Explorer 11 sera toujours fourni en solution secondaire.

La compatibilité multi-plateformes est donc au coeur de Windows 10, et cela concerne également Office 16, la future version de Microsoft Office, mise à jour sur Windows, Mac, iOS et Android. Toutes les versions d’Office offriront quasiment les mêmes possibilités, mais il sera surtout possible d’installer des composants supplémentaires dans les logiciels Office compatibles avec toutes les plateformes.

L’assistant Cortana (équivalent de Siri et Google Now) est également de la partie, intégré directement dans Windows 10.

De plus, l’ergonomie a été revue, par exemple en intégrant un nouveau menu « Démarrer ». Mais aussi de nombreuses améliorations qui permettent à Windows de devenir – enfin – un OS de qualité. Si toutefois les derniers bugs sont corrigés, évidemment.

Cette mise à jour sera disponible gratuitement pendant un an pour tout possesseur d’une licence Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1. Elle peut être réservée dès aujourd’hui et sortira officielle le 29 juillet 2015 sur PC. Plus tard sur Windows Phone, puis XBox One, etc. La licence sur le matériel embarqué (type Raspberry Pi 2) sera gratuite.

En conclusion

Comme on peut le voir, tous les OS du marché font cette année leur petite ou leur grosse révolution. Et tous atteignent maintenant des niveaux de qualité équivalents.

Toutes ces nouveautés sont autant d’opportunités sur lesquelles Morin Innovation travaille déjà depuis quelques mois. En plus de tout ce qu’apportent la réalité virtuelle, la réalité augmentée et les hologrammes. Mais ça, c’est une autre histoire…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s